Le trouble du spectre de l’autisme (TSA)

Le trouble du spectre de l’autisme

Communiquer avec un enfant différent

Les troubles du spectre de l’autisme (anciennement connus comme troubles envahissants du développement) regroupent plusieurs syndromes caractérisés par des atteintes dans trois sphères du développement1 :
  • les interactions sociales;
  • la communication verbale et non-verbale;
  • les intérêts et les comportements, qui sont restreints, répétitifs ou stéréotypés.
Bien que ces enfants puissent présenter des atteintes langagières de toutes sortes, c’est surtout au niveau de l’utilisation du langage qu’ils présentent des différences. En effet, ils démontrent habituellement peu d’intentions de communication et ne respectent pas toutes les règles typiques d’un échange verbal (contact visuel, tours de parole, maintien d’un sujet de conversation…). 2

Quand consulter ?

Les symptômes appartenant aux troubles du spectre de l'autisme se manifestent généralement au cours des trois premières années de vie. Il est donc possible d’observer des comportements atypiques chez l’enfant dès un très jeune âge, bien avant que celui-ci ne produise des phrases complètes. Il est pertinent de consulter peu importe l’âge de l’enfant si des doutes surgissent.

Le rôle de l’orthophoniste

L’orthophoniste peut participer au processus de diagnostic du trouble du spectre de l’autisme en équipe interdisciplinaire (pédo-psychiatre, psychologue, psychodéducateur, ergothérapeute…) en partageant les observations qu’il notera au sujet du langage et du comportement de l’enfant.

Dans le cas où un diagnostic a déjà été posé, l’orthophoniste travaillera de pair avec les parents afin de faciliter la communication entre ceux-ci et leur enfant et entre l’enfant et ses pairs. Dépendamment du niveau d’atteinte de l’enfant, différents moyens et stratégies seront utilisés dans le but de faciliter ses interactions sociales.

1 www.autisme.qc.ca

2 Cousineau, D. & Paquin, M. (2005). Les déficits langagiers chez l’enfant : identifier, définir et orienter. CHU Sainte-Justine/Université de Montréal.

3 www.autisme.qc.ca

Les signaux d'alerte

  • Présence de mutisme ou d’écholalie persistante.
  • Production de phrases stéréotypées; intonation particulière.
  • Difficulté à s’intégrer aux autres enfants ou à développer des amitiés profondes.
  • Relation ou interaction difficile avec l’adulte.
  • Difficulté à gérer les transitions et les situations imprévisibles (rigidité).
  • Intérêts très précis. 3

Pour plus d’informations sur le trouble du spectre de l'autisme, consultez le site de la Fédération québécoise de l’autisme, au www.autisme.qc.ca.